Et la "réussite", alors ?

February 20, 2016

S'il est des notions subjectives, celle de "réussite" en est incontestablement une... 

Néanmoins, lorsqu'il s'agit de territoires, nous pouvons sans doute avoir une approche un peu plus objective de l'acception du terme. Parce que la réussite d'un territoire n'est pas lié à un élément seul. La réussite est le fruit d'une combinaison aléatoire qui permet le "bien vivre ensemble".

Le développement économique est souvent un pré-requis : c'est lui qui va attirer de nouveaux habitants par les emplois qu'il propose et c'est grâce aux ressources financières qu'il génère que l'on pourra investir dans les infrastructures, les équipements de loisirs, financer une économie sociale et solidaire à l'échelon local, soutenir le mouvement associatif.

Mais il ne faut pas perdre de vue que ce n'est qu'un moyen. 

Les effets du développement d'une économie de proximité, y compris bien entendu toute activité créée sur place et qui s'exporte à l'autre bout du monde, fonctionnent comme un cercle vertueux.

Cette économie de proximité va favoriser l'arrivée de nouveaux habitants. S''ensuivront de nouveaux besoins en termes de commerces, de services, la nécessité d'ouvrir des classes. Des réseaux sociaux -bien physiques et réels, ceux-là...- se tissent et reconstituent tuut un canevas relationnel humain sur lequel vont pouvoir être dessinés de nouveaux projets dans tous les domaines : sociaux, artistiques, sportifs, culturels...

"La cohésion sociale est mise à mal, constataient Michel Falise et Thérèse Lebrun dans leur ouvrage Acteurs dans un monde en mutation. Mais, poursuivaient-ils, on ne peut s'en tenir à cette vision pessimiste car, simultanément, émergent de nouvelles formes de solidarité, de nouvelles pratiques de mixité sociale, de nouveaux lieux de proximité, culturels et géographiques, de nouvelles formes de participation au bien commun de la cité".

 

Ainsi pour nous, les indicateurs de réussite peuvent être multiples. Bien sûr, les magazines publient régulièrement des études sur les lieux où il fait bon vivre. C'est en effet un indicateur. Mais il y en a d'autres : un territoire dont la population grandit sans pour autant que le chômage n'y augmente, un autre où l'on assiste à l'ouverture ou la réouverture de classes, tel autre encore où l'on voit fleurir une activité associative nouvelle... Autant de signes qui peuvent nous attirer et nous inciter à aller voir sur place la réalité de cette réussite. C'est en tous cas ce à quoi nous allons nous atteler et, avec votre aide et votre vigilance, nous pourrons ainsi diffuser ces exemples, ces témoignages et les bonnes pratiques qui les sous-tendent, pour permettre une pollinisation bénéfique.

 

 

 

 

 

 

Please reload

© 2016 TdP-Réussite des Territoires. Proudly created with Wix.com